Quand dois-je mettre en œuvre une stratégie de prospection à l’étranger ?


La stratégie de prospection extérieure est ce qui permet de maintenir le cycle de vente car elle fournit des pistes aux représentants du développement des ventes. Une équipe de vente qui n’a pas de prospects est une entreprise qui n’a pas de revenus ! Quel est le meilleur moment pour se concentrer sur cette stratégie ?

Qu’est-ce que la prospection à l’étranger ?

La prospection à l’étranger est différente de la prospection à l’arrivée. Elle vous permet de cibler et de générer un contact direct avec vos prospects. Il existe un grand nombre de canaux directs comme les appels téléphoniques, les courriels, les réseaux sociaux, les expositions ou les séminaires.

Cependant, le problème de la prospection à l’étranger est que, pour être efficace, elle nécessite d’énormes ressources de vente car les prospects sont « froids ». Or, l’un de ces canaux de prospection peut être automatisé, sans compromis sur la qualité, et ainsi générer des contacts directs et chauds, sans prendre de temps. Vous l’avez deviné ? C’est le courrier électronique !

Le Cold Emailing 2.0 est la stratégie ultime de prospection sortante

L’objectif de la prospection à l’étranger est de persuader votre prospect d’aller faire du commerce et de percevoir ainsi un intérêt. Il s’exprime en ouvrant l’un des courriels que vous avez envoyés, en cliquant sur un lien et, idéalement, en y répondant.

Pour mettre en œuvre le Cold Emailing 2.0, le processus se compose de 4 étapes simples :

  1. Définissez votre profil de client idéal
  2. Récupérer des listes de prospects qualifiés et segmentés, par exemple sur les réseaux sociaux professionnels.
  3. Préparez une série de courriels automatisés et personnalisés, dans le sujet et le corps : « Bonjour Titre Nom de famille,… »
  4. Suivez et analysez les signes d’intérêt, les ouvertures, les clics et les réponses.

Quel est le meilleur moment pour créer votre stratégie de prospection extérieure ?

L’avantage d’une stratégie d’émission par rapport à une stratégie de marketing d’entrée est que la première donne du pouvoir aux représentants commerciaux. Ainsi, un représentant de développement des ventes peut alimenter lui-même son pipeline de ventes en fonction de ses besoins. Pour augmenter le nombre de rendez-vous, il suffit d’augmenter le nombre de prospects dans le cadre de l’envoi d’e-mails à froid. Cela fonctionnerait exactement de la même manière, si le DTS était submergé par le nombre de demandes.

Vous devez donc mettre en œuvre une stratégie d’externalisation le plus rapidement possible pour permettre à vos représentants commerciaux de se concentrer sur leur véritable valeur ajoutée : discuter avec les prospects intéressés et générer des revenus.