Pourquoi apprendre Ruby on Rails en 2021 ?

Chaque tendance, chaque technologie et même chaque langage de programmation connaît un pic de popularité qui, tôt ou tard, diminue légèrement ou considérablement. Si nous recherchons « état du langage Ruby » dans Google, nous obtiendrons très probablement de nombreux résultats concernant la mort présumée de Ruby et sa baisse de popularité. Pourtant, je crois que la vérité est que Ruby se porte bien et reste une bonne technologie à choisir en 2021.

Voici pourquoi vous devriez apprendre Ruby en 2021

Ruby fait toujours partie du top 10 des langages de programmation

Il est très peu probable que Ruby meure de sitôt, car il figure toujours dans le top des langages de programmation de GitHub en 2020. Qui plus est ? De grandes entreprises comme GitHub et Airbnb utilisent toujours Ruby on Rails. Il y a quelques jours, le géant du cloud computing AWS a ajouté Ruby à sa solution d’informatique sans serveur – AWS Lambda – juste à côté de Java, C#, Python et Node.js, ce qui prouve la stabilité du langage.

Ruby a peut-être ralenti (sans jeu de mots) mais il est loin d’être mourant, notamment en raison de la grande quantité de projets existants qui doivent être maintenus et étendus.

2. La communauté est active et solidaire

Le framework Rails compte plus de 3 500 contributeurs sur GitHub. Les mises à jour fréquentes et les nouvelles gems créées par les développeurs garantissent que les applications créées à l’aide du framework peuvent être développées plus facilement et livrées plus rapidement.

La communauté active partage régulièrement des expériences et des problèmes de dépannage. Avec plus de 300 000 questions sur Stackoverflow, il est peu probable que vous ayez vraiment du mal à trouver une solution à un problème que vous rencontrez. Ruby, mais aussi Ruby on Rails, est devenu mature au fil des ans et sa documentation est devenue très détaillée et étendue – un excellent point de départ pour les nouveaux venus.

Ruby n’est pas seulement Rails. Des solutions plus légères comme Sinatra, des frameworks offrant différentes approches comme Hanami, et même des frameworks pour le sourcing d’événements gagnent en popularité et améliorent ce que Ruby peut offrir.

3. Ruby évolue constamment

Avec des mises à jour au moins deux fois par an, les créateurs de Ruby s’assurent que le langage ne meurt pas et évolue constamment. Malgré le fait que les problèmes de performance ne disparaîtront probablement pas de sitôt en raison de certaines caractéristiques fondamentales de Ruby (notamment sa nature dynamique), la sortie de Ruby 3 en 2020 devrait introduire plusieurs améliorations susceptibles de rendre Ruby nettement plus rapide.

4. Ruby est vraiment génial pour les startups, les outils internes, le prototypage, etc.

Grâce à sa syntaxe intuitive, simple et lisible, qui se traduit par une productivité beaucoup plus élevée, Ruby a été très apprécié des startups ou de toute entreprise qui souhaite livrer (et étendre) des produits logiciels le plus rapidement possible. Un développement plus rapide est synonyme d’économies (mise sur le marché plus rapide), ce qui est important pour les startups dont le budget est limité. Ainsi, plus d’argent peut être investi dans le développement d’éléments supplémentaires, comme la mise à jour des fonctionnalités et le marketing.

D’autre part, les projets à grande échelle peuvent tirer profit de Ruby on Rails en l’utilisant comme outil de prototypage ou comme moyen efficace de fournir des solutions de validation de concept. Comme il est relativement facile et peu coûteux de créer et d’étendre des applications avec Ruby, c’est aussi une excellente option pour créer des outils internes/back-end, où les performances ne sont pas une priorité absolue.

Il n’est pas rare d’utiliser Ruby même pour des applications volumineuses et très performantes. Cependant, cela nécessite généralement des ingénieurs qui savent comment créer des applications performantes en Ruby, car la vitesse n’est pas inhérente à ce langage. En outre, cela peut nécessiter une mise à l’échelle horizontale.

5. Ruby a des recommandations de style de code bien établies

Ruby est un langage de programmation mature et une technologie stable, qui ne se contente pas d’être « à la mode ». Il est toujours possible d’écrire du mauvais code en Ruby, et certains disent que c’est assez facile car le langage est très flexible – il permet d’obtenir le même résultat de plusieurs façons (pas toujours les plus jolies).

D’un autre côté, le langage lui-même permet d’écrire du code beau et lisible – ceci est encouragé par un ensemble bien établi de bonnes pratiques liées à l’implémentation et aux tests. Un tel code, s’il est écrit correctement, peut être facilement compris et maintenu par d’autres développeurs, ce qui améliore encore la stabilité et la maintenabilité de l’ensemble de la solution.

6. Ruby : le bonheur des développeurs

Une grande quantité de bibliothèques et de ressources pour l’apprentissage, une communauté active et utile, des bonnes pratiques bien établies et une syntaxe belle et lisible – tout cela fait de Ruby un langage de programmation avec lequel il est agréable de travailler. C’est un langage orienté vers le bonheur des développeurs.

Dans la plupart des cas, des développeurs heureux offrent une meilleure valeur ajoutée à leurs clients. Bien que d’autres langages tentent d’imiter les meilleurs aspects de Ruby (comme Crystal), il s’agit encore de technologies immatures qui doivent faire leurs preuves dans des environnements de production.

Mais pourquoi Ruby ralentit-il ?

Il n’y a pas de réponse facile à cette question, mais nous pouvons émettre des hypothèses. Il est probable que Ruby a atteint une maturité suffisante et a commencé à perdre un peu de son élan. De nombreuses solutions, bibliothèques et techniques ont déjà été créées ou conçues, de sorte que le besoin de nouvelles solutions n’est plus aussi important qu’auparavant. Nous constatons également une légère diminution de l’apparition de nouveaux supports d’apprentissage, probablement pour la même raison.

En outre, l’apparition de nouveaux langages et frameworks mieux adaptés à des applications/solutions particulières a obligé Ruby à partager sa part du gâteau avec les nouveaux acteurs. Des langages beaucoup moins gourmands en ressources, des langages fournissant des bibliothèques efficaces pour des solutions spécialisées liées au ML/AI ou à d’autres nouveaux concepts, et enfin, des langages conçus autour du traitement parallèle – Ruby ne peut pas rivaliser avec eux dans ces domaines, du moins pas encore. Il est préférable de toujours utiliser le bon outil pour le bon travail et Ruby n’est pas un outil à taille unique.

Vous voulez apprendre Ruby on Rails ?

Rien de plus simple qu’apprendre Ruby on Rails, même sans background technique. De nombreux centres de formations proposent des bootcamps pour apprendre à coder à Lyon, Paris, Marseille et dans le monde entier… Laissez-vous tenter, par exemple par la formation développeur web du Wagon : 9 semaines de théorie et de pratique autour du code (et de Ruby).

Conclusion

Même en 2021, Ruby reste un excellent choix pour vos besoins de développement. Il ne fait aucun doute que c’est toujours un langage pertinent et qu’il attire toujours de nouveaux adeptes et développeurs.

Enfin, il faut garder à l’esprit qu’il n’existe pas de « mauvais » langage de programmation en soi, mais seulement des langages mal choisis pour des cas d’utilisation particuliers. Par conséquent, si vous pensez que Ruby vous convient, n’hésitez pas, il figure toujours parmi les technologies les plus populaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*